Nos articles

La lettre de motivation : comment la réussir ?

04/05/2017

C’est la première chose que le rédacteur va lire, elle doit être pertinente, doit montrer toutes vos motivations et en quoi vous serez une plus-value pour l’entreprise.  En l’écrivant vous devez répondre à 2 questions : qu’est-ce que je peux apporter à l’entreprise ? En quoi suis-je fais pour le poste ? 


Bonnenote vous donne les astuces pour réussir à coup sûr votre lettre de motivation !


  • Les informations à ne pas oublier

 - Vos informations personnelles : dans l’en-tête, inscrivez vos coordonnées en haut à gauche et la personne en charge du recrutement un peu plus bas à droite. 

 - L’introduction : il s’agit d’une phrase qui doit être accrocheuse, elle doit expliquer quel poste vous convoitez. Vous pouvez vous présenter succinctement.

 - Le développement : vous devez montrer en quoi l’entreprise doit vous choisir pour ce poste, ce qui vous distingue des autres candidats, quelles sont vos compétences clés. Vous devez vous mettre en valeur en démontrant vos qualités mais en restant honnête. N’hésitez pas à donner des exemples concrets qui prouvent que vous apporteriez une plus-value à l’entreprise (exemple : grâce aux différents missions qui m’ont été confiées je suis désormais multi-tâches, ce qui est un atout pour le poste de ….)

 - La formule de politesse : phrase qui incite le recruteur à vous proposer un entretien d’embauche (exemple : Je me réjouirais de vous rencontrer afin de vous expliquer en détail la nature de mes motivations). Précisez votre disponibilité. Ajoutez une formule de politesse adaptée mais simple (exemple : Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l'expression de mes sentiments distingués).


  • Les conseils de nos rédacteurs :

  •  - Rédigez au présent de l’indicatif
  •  - Faites des phrases courtes et claires
  •  - Mettez-vous en avant mais toujours avec parcimonie, ne vous vantez pas !
  •  - Personnalisez votre lettre de motivation (une lettre originale est préférable à une lettre qu’un rédacteur a déjà lu des centaines de fois)
  •  - Ne rédigez pas plus d’une page, aérez l’espace

Si malgré ces explications, vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à commander votre lettre de motivation afin de faire appel à l’un de nos rédacteurs et d’avoir un appui lors de son élaboration et de sa rédaction.

Le CV : comment le mettre en valeur ?

15/04/2017

Le CV doit faire ressortir vos compétences et vos qualités. En un coup d’œil, le recruteur doit avoir cerné votre profil.  Parmi des dizaines de CV si le vôtre ne sort pas du lot, il risque de ne pas être retenu. Ce n’est pas une tâche facile, c’est pourquoi Bonnenote vous apporte des conseils et astuces pour vous mettre en valeur.

 

  • Les informations à ne pas oublier :

 - Les informations personnelles : nom, prénom, âge, adresse, email, téléphone, véhicule, domaine de compétences.

 - Les expériences professionnelles : vos précédents emplois ou stages (attention à ne mettre que ceux en lien avec le poste convoité et ceux qui vous mettent en valeur qui font ressortir des compétences nouvelles). Pensez à bien préciser le lieu, la date et la durée. Expliquer quelles compétences vous avez acquis pour chaque emploi occupé et montrer en quoi cela peut vous servir pour le poste souhaité.

 - La formation : Bac/Licence/Master. Pensez à mettre le lieu, la date, la durée et si vous avez eu des mentions. Vous pouvez préciser les travaux écrits qui ont été réalisés (mémoire, rapport de stage). Pensez à ajouter les formations spécifiques que vous avez suivies.

 - Les langues parlées, écrites, lues : nous vous conseillons d’être honnête mais de toujours valoriser les connaissances que vous avez.

 - Votre niveau d’informatique : maitrise du Pack Office et tout logiciel en lien avec le poste.

 - Vos loisirs : ils aident le recruteur à cerner votre personnalité (si vous êtes sportif cela peut montrer que vous aimez le challenge, si vous suivez l’actualité cela peut mettre en valeur votre côté curieux…).


  • Les conseils de nos rédacteurs :
  • - Personnaliser votre CV (mieux vaut un CV original qu’un CV préformaté)
  • - Mettre de la couleur
  • - Harmoniser la typographie
  • - Faire ressortir les éléments clés

Si malgré ces explications, vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à commander votre CV afin de faire appel à l’un de nos rédacteurs et d’avoir un appui lors de son élaboration et de sa rédaction.

La rédaction d'une thèse en ligne

06/04/2017

  • Il s’agit d’un  travail d’initiation à la recherche. L’étudiant est amené à effectuer un travail personnalisé et d’analyse. La thèse de fin d’études est un élément capital dans la réussite et la validation d’un Master, Bonnenote est là pour vous aider dans la réussite de cette thèse. 
  •  
  • Bonnenote vous donne les astuces pour réussir votre mémoire !


Les 6 étapes :  

La détermination de la problématique : la problématique fait suite à des questions qui n’ont jamais été posées. Le but est de voir les conséquences (effets positifs ou négatifs, bénéfiques ou non de ces questions). L’étudiant grâce à la thèse va tenter de trouver des réponses et explications aux différentes problématiques posées. La problématique doit être personnelle, elle reflète votre propre réflexion.

L’élaboration du plan du mémoire :c’est le fruit de la réflexion, c’est grâce à ce cheminement que l’étudiant va amener des réponses à la problématique posée. Le plan doit être structuré et doit amener à traiter les différents axes qui vont répondre aux problèmes soulevés. Le plan du mémoire peut varier en fonction des établissements.

L’introduction du mémoire :  elle doit débuter par une accroche (une citation, un évènement d'actualité, statistique). Cette information conduit à formuler la problématique. Après avoir formulé une première question principale, d’autres questions sont posées. C’est de cela dont découle la présentation des moyens qui ont été mis en œuvre pour répondre à la problématique. Vient ensuite l’annonce du plan avec la présentation des sous parties.

La rédaction du cœur du mémoire  Il comprendra deux ou trois parties et deux ou trois sous-parties qui répondent à la problématique, l’enchaînement doit être logique Grâce aux titres le lecteur aura une visibilité sur les résultats trouvés. Ne pas oublier de commencer chaque chapitre par une introduction et de le terminer par une conclusion partielle, reprenant les principaux résultats acquis dans le chapitre.

La conclusion du mémoire : Il faut repartir de la question d’origine et exposer les réponses qui répondent aux différentes questions posées lors de la rédaction du mémoire. Il s’agit également de présenter les questions qui restent en suspens, les limites de l’étude et de montrer les perspectives de recherches qui peuvent découler des résultats observés.

La bibliographie : elle est un élément indispensable au mémoire. Elle répertorie tous les outils qui ont été utilisés pour la réalisation du mémoire. Les références faisant partie de la bibliographie reflète la pertinence moyens ayant été utilisées pour soutenir les idées.



Les conseils de nos rédacteurs pour la soutenance :

- Ne pas répéter ce qui a déjà été dit dans le mémoire : traiter la problématique mais d’une manière différente en cherchant à prendre du recul sur le mémoire

- Préparer le résumé synthétique de la recherche et de ses résultats (introduction, choix du sujet et de la problématique principale)

- Présenter la méthodologie de recherche

- S’exercer avant le jour J

- Remercier les membres du jury


Si malgré ces explications, vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à commander votre thèse en ligne afin de faire appel à l’un de nos rédacteurs et d’avoir un appui lors de son élaboration et de sa rédaction.

Le commentaire de texte

17/03/2017

  • Il s’agit d’expliquer le texte et ses enjeux de manière structurée et ordonnée. L’étudiant doit réaliser un travail d’analyse et de synthèse. L’intérêt est de montrer que vous avez compris le texte en argumentant tout ce que vous affirmez soit à l’aide de vos connaissances personnelles soit en vous aidant de passages tirés du texte. 

  • Bonnenote vous donne les astuces pour réussir à coup sûr votre commentaire de texte !


Les 3 étapes : 

Comprendre et analyser le texte
Les questions à se poser : Qui est l’auteur ? Quelle est l’époque ? Quel est le type de texte ? Comment est construit le texte ? Quelles ont les idées générales ? Quels procédés littéraires sont utilisés ? Quel genre est-ce ?

Organiser le commentaire au brouillon
Structurer en 2 ou 3 parties qui mettent en valeur les points importants du texte puis en 2 ou 3 sous parties. Il doit s’agir d’analyse du texte.

La rédaction
L’introduction : elle doit présenter et situer le texte et doit être rattachée à la problématique générale étudiée dans le texte, expliquer le sujet du texte et présenter le plan.
Le développement : il faut analyser de manière approfondie le texte et de manière argumentée, exposer les thèses et développer les interprétations du texte.
La conclusion : il s’agit de dresser un bilan et exprimer clairement les conclusions.



Les Conseils de nos rédacteurs :

- En conclusion, proposer une ouverture vers d’autres textes mais toujours rester dans le prolongement du texte étudié.

- Rédiger l’introduction, conclusion et le plan au brouillon ; rédiger le développement au propre

- Utiliser des citations du texte

- Utiliser des figures de style (allégorie, litote…)

- Ne pas paraphraser

- Ne pas structurer le plan de manière simpliste : fond/forme

- Ne pas suivre l’ordre du texte

- Ne pas séparer la forme du fond


Si malgré ces explications, vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à commander votre commentaire de texte afin de faire appel à l’un de nos rédacteurs et d’avoir un appui lors de son élaboration et de sa rédaction.

Réaliser ses fiches de révisions

25/01/2017

Afin de réaliser de bonnes fiches de révision :

- La première étape est de compléter sa prise de note effectuée durant le cours.

- La seconde étape est de choisir son support :

La fiche informatisée est très pratique, surtout lorsque l’étudiant n’a pas une écriture très lisible, de plus elle permet de jouer avec différentes polices (une pour les consignes, une pour les exemples, etc…) et différentes typographie (gras, italique, souligné, etc…).
Par ailleurs, elle permet de conserver ses fiches plus facilement et de les réimprimer lorsqu’on le souhaite ainsi que de les échanger avec d’autres étudiants.
En revanche, le support informatique est envisageable seulement si vous êtes à l’aise avec les logiciels de traitement de texte, il serait dommage de perdre du temps durant la mise en page de vos fiches.

La fiche manuscrite est plus personnalisable, on peut faire des annotations plus facilement que sur l’ordinateur, ainsi que des croquis, tableaux, dessins pour aider la mémorisation.
Elle est aussi plus pratique pour écrire des formules (en mathématiques par exemple) ou faire des schémas (en biologie).

- La troisième étape est de définir un modèle à suivre pour la réalisation de toute les fiches.
Il faut réfléchir à l’apparence finale de ses fiches afin qu’elles soient le plus claire possible.

Par exemple :
le nom du chapitre en haut à gauche
les sous titres en rouge
les exemple au crayon à papier
les choses à savoir par cœur en vert, etc…

Il faut se tenir à ces règles pour toutes les fiches afin qu’elles aient toutes une certaines conformités entre elles. N’hésitez pas à mettre de la couleur, cela aidera à la mémorisation.

- La quatrième étape est de numéroter et de paginer ses fiches.


Le petit plus de nos rédacteurs :

« En faisant une fiche avec uniquement les titres et sous titres, vous pourrez mieux comprendre la chronologie de votre cours en ayant une vision globale avant de visualiser la totalité de votre cours ».


Si malgré ces explications, vous rencontrez des problèmes dans la rédaction, vous pouvez faire appel à l’un de nos rédacteurs en commandant un exemple de de fiche de révision ou une demande d’explication adaptée à votre cas au meilleur tarif.

Rédiger une dissertation

14/01/2017

Les 3 choses indispensables pour réussir sa dissertation :

  • Une bonne culture générale, une excellente connaissance des thèmes et surtout savoir s’exprimer

Il faut en amont réaliser des fiches de révisions sur les différents thèmes et avoir travaillé régulièrement tout au long de l’année. Appliquer la bonne méthode sera bénéfique pour l'étudiant.

Avant de rentrer dans le vif du sujet et de commencer la rédaction, il faut analyser le sujet. La règle est simple « traiter le sujet, tout le sujet, rien que le sujet » afin d’éviter le hors sujet.

La petite astuce pour bien analyser le sujet, les 4D :

  • Définir : expliciter les termes-clés
  • Délimiter : cerner le sujet
  • Déduire : exploiter les termes du sujet
  • Détecter : quel est l’enjeu ?

Quelques plans types :

Plan dialectique : thèse – antithèse – synthèse.

Plan analytique : description d’une situation – analyse des causes – analyse des conséquences.

Plan thématique : consiste à appliquer une même idée à différents domaines de plus en plus larges.

Plan comparatif : consiste à confronter deux notions sur différents points de rapprochement.

La rédaction :

Introduction (un paragraphe)

  • Amener le sujet
  • Poser le sujet
  • Formuler la problématique
  • Annoncer le plan

Le développement

  • 3 parties comprenant 3 sous parties

Chaque nouveau paragraphe débute par un alinéa et il faut sauter une ligne entre les différentes parties.

Conclusion :

  • Reprendre l’essentiel et inviter à aller plus loin.

Les petits plus :

- Évitez d'écrire à la première personne, utilisez de préférence nous ou on. 

Écrire l'introduction ainsi que la conclusion sur un brouillon.

- N'oubliez pas de souligner les titres des œuvres.

Si malgré ces explications, vous rencontrez des problèmes dans la rédaction, vous pouvez faire appel à l’un de nos rédacteurs en commandant un exemple de dissertation, des fiches de révisions ou une demande d’explication adaptée à votre devoir aux meilleurs tarifs.

Réseaux sociaux

Légal

Bonnenote a pour unique but d'aider les étudiants à progresser durant leurs études. 

Les documents commandés sur Bonnenote sont des modèles qui doivent être utilisés en référence appropriée et qui ne peuvent donc pas être rendus en l’état à un établissement scolaire ou universitaire.

Paiements sécurisés